Autonomie des systèmes biologiques et évolution. Considérations théoriques et application à l'éco-éthologie des ongulés sauvages : [thèse en partie soutenue sur un ensemble de travaux]

par Jean-François Gérard

Thèse de doctorat en Biologie du comportement et évolution

Sous la direction de Raymond Campan.

Soutenue en 1993

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La distinction entre causalite immediate et causalite ultime est devenue classique en biologie depuis l'avenement de la theorie (neo)darwinienne de l'evolution. Cette dichotomie a contribue au developpement considerable qu'a connu la biologie evolutive depuis les debuts de la genetique des populations ; elle a egalement permis la multiplication des etudes basees sur une stricte approche fonctionnelle en eco-ethologie. Un certain nombre d'evolutionnistes soulignent cependant la necessite de reintroduire les mecanismes immediats en biologie evolutive pour une apprehension plus complete des processus evolutifs. La conception des systemes infra-populationnels qui prevaut actuellement en biologie evolutive semble toutefois incompatible avec une reelle integration des mecanismes immediats. Cette conception, de type heteronome, considere que le fonctionnement des systemes biologiques est base sur le traitement de l'information. L'objectif essentiel de cette these est d'essayer de montrer comment une conception autonome, considerant que le fonctionnement des systemes biologiques est base sur des processus autoreferentiels, peut modifier notre facon d'envisager les processus evolutifs. La demonstration est realisee en trois etapes. % la premiere etape constitue un rappel sur les concepts d'autonomie et d'heteronomie, sur les proprietes formelles des deux grands types de systemes correspondants, et sur la facon dont ces conceptions permettent d'aborder le probleme des relations entre niveaux d'organisation. % la deuxieme etape vise a montrer l'importance, dans les processus evolutifs, des lois propres qui caracterisent l'autonomie des populations. En s'appuyant sur des travaux realises dans le cadre des modeles formels d'evolution (theorie des jeux evolutifs et genetique des populations), elle insiste plus particulierement sur l'impact des contraintes genetiques, et sur la facon dont certaines modifications environnementales peuvent prendre sens en fonction des lois propres des populations. % la derniere etape illustre comment le concept de systeme autonome s'applique aux systemes biologiques infra-populationnels (cellule, organisme, ensemble d'individus en interaction) et l'impact de cette autonomie sur le decours de l'evolution. Les exemples sont tires d'une part de la bibliographie, et d'autre part des travaux realises sur l'eco-ethologie des ongules artiodactyles (chevreuil, isard, mouflon, sanglier), qui constituent la base factuelle de cette these. Cette derniere etape est l'occasion de proposer, a partir d'une vision critique de la socio-ecologie classique, l'ebauche d'un nouveau cadre theorique pour l'eco-ethologie des ongules sauvages. Tout en integrant l'action de la selection naturelle, la prise en compte de l'autonomie des systemes biologiques, aussi bien populationnels qu'infra-populationnels, conduit a sortir d'un cadre strictement adaptationniste, en insistant sur les emergences propres a chaque niveau, les changements possibles de fonction des processus immediats, et finalement sur le bricolage de l'evolution. Elle modifie consecutivement notre facon d'envisager les phenomenes eco-ethologiques. Enfin, elle permet d'entrevoir comment l'evolution peut avoir lieu selon un mode gradualiste ou selon un mode ponctue en fonction des regles propres des systemes biologiques

  • Titre traduit

    Autonomy of biological systems and evolution theoretical considerations and application to the behavioural ecology of wild ungulates


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Pagination mult

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993TOU30278
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.