Ligands radioiodés pour l'étude in vivo des récepteurs aux opioïdes par tomographie d'émission monophotonique

par Jean André Mathieu Tafani

Thèse de doctorat en Pharmacologie

Sous la direction de ROBERT GUIRAUD.

Soutenue en 1993

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le candidat a mis au point et optimise la radioiodation d'une serie de derives opioides pour des etudes d'imagerie in vivo chez l'homme et l'animal (haut rendement de marquage, forte activite specifique, rapidite et reproductibilite de la technique, mise en forme compatible a l'utilisation in vivo). Les differentes proprietes de ces radioligands ont ete etudiees afin de selectionner ceux presentant les meilleurs criteres (affinite, selectivite, passage de la barriere hemato-encephalique, resistance a la degradation). Des images de la fixation cerebrale specifique aux recepteurs opioides par autoradiographie quantitative ont ensuite ete realisees chez la souris, apres injection systemique ou intra-cerebroventriculaire (icv) du radioligand. L'imagerie par tomographie d'emission monophotonique (tem) a ete realisee chez le singe (rhesus). Apres injection intraveineuse de ligands marques a l'iode 123, des images gamma-tomographiques de leur fixation cerebrale ont ete faites et standardisees anatomiquement par rapport a l'imagerie par resonance magnetique precedemment effectuee chez le meme animal. Enfin, chez l'homme, quelques etudes par imagerie tem des recepteurs opioides centraux ont ete realisees apres injection icv de radiotraceurs chez des patients traites par morphinotherapie icv

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 189 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993TOU30233
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.