Modulation de l'activité des cellules tueuses naturelles par les fragments de dégradation de la chromatine

par Anne-Dominique Terrisse

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Hervé Benoist.

Soutenue en 1993

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les cellules tueuses naturelles sont des lymphocytes cytotoxiques intervenant dans la defense antitumorale de l'organisme et possedant une activite immunomodulatrice. Une correlation inverse a ete etablie entre l'activite cytotoxique de ces cellules et le developpement de cancers ou de lupus. Des phenomenes de mort cellulaire, responsables de la presence de fragments de chromatine dans la circulation, ont egalement ete decrits dans ces pathologies. L'existence de recepteurs pour l'adn et les nucleosomes a la surface des lymphocytes pose la question d'une relation entre la presence de fragments de chromatine dans le milieu extracellulaire et l'inhibition de l'activite tueuse naturelle. L'effet et le mecanisme d'action des fragments de degradation de la chromatine sur la cytotoxicite des cellules tueuses naturelles ont donc ete etudies. Les fragments de chromatine (adn, histones et nucleosomes) inhibent de maniere dose-dependante la cytotoxicite mediee par les cellules tueuses. L'effet inhibiteur des nucleosomes est reversible et necessite un contact direct avec les cellules. Les nucleosomes ne modifient pas durablement le potentiel cytotoxique des cellules tueuses et inhiberaient l'activite cytotoxique par interaction avec les structures membranaires des cellules. Cette etude a mis en evidence une liaison des nucleosomes aux cellules cibles tumorales, et a un moindre degre, aux lymphocytes cytotoxiques. Cette liaison est suivie d'une endocytose des nucleosomes par les cellules cibles. Les nucleosomes ne perturbent ni la reconnaissance des cellules cibles par les effecteurs, ni l'expression des molecules d'adhesion intervenant au cours de cette reconnaissance. Les nucleosomes ne modifient pas l'emission du coup lethal, responsable de la mort de la cellule cible. Une augmentation de la stabilite des conjugues effecteurs/cibles a ete mise en evidence par cytometrie de flux, en presence de nucleosomes. Ce resultat suggere que les nucleosomes pourraient inhiber le potentiel cytotoxique des cellules tueuses naturelles en diminuant leur aptitude au recyclage

  • Titre traduit

    Modulation of natural killer cell cytotoxicity by chromatin fragments


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 168 f

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993TOU30169

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1993TOU30169
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.