Transitions et relaxations diélectriques dans les copolymères ferroélectriques poly(fluorure de vinylidène-trifluoréthylène)

par Gilbert Teyssedre

Thèse de doctorat en Physique des polymères

Sous la direction de Colette Lacabanne.

Soutenue en 1993

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche concerne l'etude des transitions et relaxations dielectriques de polymeres ferroelectriques: le polyfluorure de vinylidene (pvdf) et ses copolymeres avec le trifluoroethylene (trfe). L'analyse enthalpique differentielle et la spectroscopie par courants thermostimules ont ete utilisees. Une etude bibliographique de leurs structures cristallines, transitions de phase, et proprietes electroactives a ete effectuee. La variation en fonction de la temperature du coefficient pyroelectrique de pvdf et p(vdf/trfe) fait apparaitre trois temperatures de transition designees tg#l, tg#u et t#. La transition vitreuse (tg#l) du pvdf varie de 42 a 38c en fonction de la phase cristalline. Tg#l augmente sensiblement dans les copolymeres pour des taux croissants d'unites trfe. A partir de ces resultats, tg#l, pour l'homopolymere ptrfe, a ete situee vers 18c. La structure fine du mode de relaxation associe a tg#l a ete analysee par la technique des polarisations fractionnees. Ce mode est constitue de temps de relaxation obeissant a une loi de compensation traduisant la cooperativite des mouvements moleculaires associes a tg#l. L'existence d'une composante tg#u, vers 10/20c, de la transition vitreuse, associee a la phase amorphe contrainte du pvdf est confirmee. Elle apparait egalement dans les copolymeres. La transition/relaxation se caracterise par une cinetique lente. Elle apparait independamment de la structure cristalline et a ete associee a des reorganisations structurales localisees a la surface des cristallites. La transition de curie des copolymeres fait apparaitre un large hysteresis thermique indiquant son caractere premier ordre. Les temps de relaxation constitutifs du mode de relaxation correspondant obeissent a une loi de compensation, avec pour temperature de compensation la temperature de transition ferro/paraelectrique. Ce comportement a permis de situer la temperature de curie du pvdf vers 170c


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : IX-180 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993TOU30121
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.