Étude spectroscopique et cinétique des mélanges Xe-HCl dans le proche ultraviolet et le visible

par Patrick Rives

Thèse de doctorat en Physique des gaz ionisés

Sous la direction de Henri Brunet.

Soutenue en 1993

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    On etudie dans le proche uv et le visible un melange de xenon et de chlorure d'hydrogene excite par des particules alpha. La pression est inferieure a l'atmosphere et la teneur en chlorure d'hydrogene n'excede pas 2%. L'etude spectroscopique permet d'observer le troisieme continuum du xenon et les emissions xecl(bx), xecl(ca)+xecl(ba) et xe#2cl(4#21#2) centrees respectivement a 308, 345 et 470 nm. L'emission de xe#2cl n'est presente que lorsque le chlorure d'hydrogene est a l'etat de traces et lorsque la pression de xenon est superieure a 200 torr. Les emissions de xecl* sont competitives avec celle du troisieme continuum. Les ions xe** et xe#2** sont donc impliques dans les processus responsables des trois emissions. L'etude cinetique des emissions centrees a 308 et 345 nm permet de mettre en evidence un couplage collisionnel par le xenon des etats b et c de xecl. Des constantes de vitesse correspondantes, on en deduit l'ecart energetique entre les deux etats. Il vaut 119 cm##1. On mesure egalement des constantes de vitesse de processus de destruction de la molecule xecl(b, c) par des collisions binaires (avec un atome de xenon ou une molecule hcl) ou ternaires (avec deux atomes de xenon ou un atome de xenon et une molecule hcl)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5]-186 p.
  • Annexes : 289 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993TOU30109
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.