Mécanisme des variations de courants alignés. Pendant les sous-orages

par Jean-Paul Ducarteron

Thèse de doctorat en Physique des plasmas

Sous la direction de Jean-Paul Treilhou.

Soutenue en 1993

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Un ballon lance pendant la campagne boa viking etait equipe d'un magnetometre tri axe ainsi que d'une serie d'autres moyens d'observation. Les premieres mesures des perturbations magnetiques en zone aurorale, au niveau du ballon sont presentees et discutees. Les magnetogrammes mettent en evidence des oscillations de grandes amplitudes qui se superposent a la signature de l'electrojet. Ces oscillations sont tres attenuees au niveau du sol. Ces oscillations sont interpretees en terme de trains d'onde d'alfven qui se reflechissent sur l'ionosphere. Ces trains d'onde referment, en polarisant le plasma magnetospherique, les variations positives ou negatives des courants alignes. Le champ electrique transmis au niveau de l'ionosphere genere des courants de hall, orthogonaux a l'electrojet principal, qui tendent a charger ou a decharger les capacites de hall ionospheriques pendant la phase d'expansion ou de recouvrement et ainsi ramener le champ electrique de l'ionosphere dans la direction du regime permanent

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [3]-185 p.-[17]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993TOU30073
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.