Paramétrisation de la phase glace dans un modèle non hydrostatique de nuage : application à une ligne de grains tropicale : [thèse en partie soutenue sur un ensemble de travaux]

par Guy Caniaux

Thèse de doctorat en Physique de l'atmosphère

Sous la direction de Jean-Luc Redelsperger.

Soutenue en 1993

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les lignes de grains sont des systemes precipitants de mesoechelle, dans lesquels les interactions entre dynamique et microphysique jouent un role important. Ces phenomenes ont fait l'objet de nombreuses etudes au cours des dix dernieres annees. Ainsi la plupart des mecanismes de base de ces systemes sont-ils suffisamment connus pour aborder les problemes lies au role des precipitations solides et aux interactions entre les differentes echelles qui les caracterisent. Dans cette etude, une parametrisation de la phase glace est developpee et incluse dans un modele non hydrostatique de nuage. Elle traite plusieurs types de particules et fournit une representation des processus de formation des precipitations et des echanges d'energie lies aux changements de phase. Les caracteristiques des differentes particules ont ete adaptees aux lignes de grains tropicales a partir d'observations et de tests de sensibilite portant sur leurs distributions. Ces experiences permettent d'obtenir une simulation bidimensionnelle tres realiste de la ligne de grains observee le 24 juin 1981 pendant la campagne copt81. Cette simulation est analysee avec de nombreux outils diagnostiques pour comprendre les interactions entre les champs microphysiques, de temperature, de pression et de mouvement et expliquer le role de l'enclume stratiforme sur la zone convective. La phase glace apparait indispensable pour developper la partie statiforme d'une ligne de grains, avec une ascendance et une subsidence de mesoechelle, un courant dirige de l'avant vers l'arriere et un courant oppose sous l'enclume. Cette circulation assure un transport d'air a faible flottabilite vers l'arriere et structure le champ de pression. L'evolution de ce dernier favorise l'existence d'une convergence vers 3 km entretenant cette circulation. Des bilans de source apparente de chaleur, humidite et mouvement apportent une contribution a la parametrisation de la convection

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 257 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993TOU30071
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.