Contribution à l'étude de la perméabilité de la dentine radiculaire. Relation avec les traitements endodontiques

par Philippe Guignes

Thèse de doctorat en Odontologie

Sous la direction de Jean-Philippe Lodter.

Soutenue en 1993

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La structure tubulaire du tissu dentinaire permet de le considerer comme une structure poreuse. Le but de ce travail est d'essayer d'analyser in vitro et in situ, dans un premier temps les facteurs conditionnant la permeabilite de la dentine radiculaire, puis dans un deuxieme temps, les correlations entre l'etat de surface endocanalaire et les variations de permeabilite induites par diverses techniques de preparation endodontiques. La premiere partie comprend deux temps: une etude de la diffusion transdentinaire de solutions colorantes, puis de la permeabilite dentinaire en terme de filtration de fluide, ceci in vitro et in situ. La deuxieme partie est consacree a la mise au point d'une methode d'analyse de cliches de microscopie electronique a balayage par un systeme de traitement et d'analyse d'image permettant la mesure des surfaces recouvertes de boues dentinaires ou de debris organiques. La troisieme partie est consacree a l'etude des variations de permeabilite induites par quatre methodes de preparation endodontiques. L'aspect de la paroi endocanalaire dentinaire evalue par le systeme precedemment decrit est rapproche de ces variations de permeabilite

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [10]-265-[48] f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993TOU30048
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.