Etude des écoulements le long d'une paroi verticale non isotherme, dans une cavité fermée à grand nombre de Rayleigh

par Abdelhamid Khabbazi

Thèse de doctorat en Énergétique

Sous la direction de René Javelas.

Soutenue en 1993

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans des locaux, type piece d'habitation, les parois verticales sont souvent non isothermes, c'est, par exemple, le cas d'une baie vitree dans une facade ou d'un element chauffant place en un endroit quelconque de la paroi. Les echanges superficiels n'y sont plus uniformes ni assimilables a ceux qui existent le long d'une plaque plane verticale isotherme. Nous avons voulu les qualifier d'abord et ensuite les quantifier dans une cellule quasi-cubique de 2,5 m d'arete environ, pour des configurations simples. Dans un premier chapitre, nous presenterons une etude bibliographique sur les ecoulements en convection naturelle dans des cavites a grand nombre de rayleigh (superieurs a 10#9). Dans un deuxieme chapitre, nous exposons la methode integrale de karman polhausen qui permet de modeliser les echanges convectifs pour un domaine d'altitude que nous precisons. Le chapitre trois est consacre a la presentation du dispositif experimental qui comprend essentiellement une cellule en site reel, dans laquelle nous pouvons imposer differentes temperatures sur l'une des parois verticales, et mesurer celles des autres parois. Le dernier chapitre presente nos resultats experimentaux et leurs interpretations. Nous avons realise un ensemble de quinze configurations qui correspondent a des bandes chaudes ou froides alternativement presentes sur la paroi active. Pour chaque configuration on trace, avec un pas d'espace tres fin, les profils thermiques pour de nombreuses altitudes pres de la paroi active. A partir de ces profils, on calcule les flux echanges par convection et on en deduit des correlations du type nu=f(ra). L'application locale de la methode de karman polhausen est faite pour les profils thermiques et l'on montre qu'il y a, pour un domaine d'altitude donne, une bonne concordance entre resultats theoriques et experimentaux

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [4]-198 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993TOU30007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.