Nouveau cinema en amerique du sud vu a travers le miroir de ses films

par Andres Palomino Barrios

Thèse de doctorat en Etudes cinématographiques

Sous la direction de Georges Mailhos.

Soutenue en 1993

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Isoles par des barrieres naturelles, davantage tournes vers la mer, en raison de leur relations commerciales avec les puissances industrielles les pays de l'amerique du sud se connaissent mal, bien qu'ils aient une langue commune, l'espagnol, seule exception bresil lusophone: les annees soixante caracterisees un peu partout par l'explosion de cinemas politiquement offensives c'etait "l'heure des brasiers" (13) et deux argentins fernando ezequeil solanans et octavio geino, marquaient un vibrant appel pour un troisieme cinema" dont l'audience pour la premiere fois tres septentrional, franchissait les mythes: tricontinentales pour influencer aussi des milieux de l'hemisphere nord. Rio de janeiro (bresil) en 1962, glauber rocha, et ruy guerra, menent leurs combats solitaires aux franges du mouvement du "cinema novo" deja constitue. Ils represente parfaiment une generation d'intelectuels et d'artistes bresiliens marques par une conscience aigue, toulours attentive aux liens entre le culturel et la politique. Les parametres de sa creation se definissent quand le bresil vit la transition entre la politique de developpement de juscelino kubitschek et la polarisation de conflits sociaux au debut des annees soixante, periode de luttes pour des reformes et de projets nationalistes moment crucial en surgit une generation qui pense tout en termes de revolution et de reaction. Les chapitres suivants sont reserves a l'evolution du cinema en :bolivie colombie, chili, uruguay. Perou. Enfin dans le dernier chapitre nous montrerons des films de hector badenco et manuel puig qui on obtenu au festival de cannes des prix. South america es not well known because the ocean distances it even the contries of south america do not know each other ? despite that almost all speak spanish, except brasil who speak portuguese, because o industrial differences. During the 60s, in argentina, two film makers created revolutionary new films which showed the people's reaction the government at the people's reaction a the same time in brasil against other film makers created a new film style which showed all the social problems and misunc terstandings vetween the people and thegovernement which had begun with the governement earlier years meanwhile a group of brasilian producers were making film about specific subjects the following chapter concern the cinema evolution in bolivia, colombia, chili, uruguay, and peru thelast chapter shows the films of hector babenco and manuel puig who abtained a price at the

  • Titre traduit

    The new south american cinema seen through the mirror of its films


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 218 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.