Vers un modele d'acquisition -semantique et ou syntaxique- des prepositions chez l'enfant de 2 a 10 ans

par Isabelle Bellecave

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean-Luc Nespoulous.

Soutenue en 1993

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette these a pour objet d'etablir le role respectif de differents parametres dans un modele de l'acquisition de quelques prepositions par l'enfant francophone de 2 a 10, 11 ans : a, de, dans, pres de, sur et entre. D'une part, elle se propose de tester la validite d'une dichotomie des prepositions selon leur valeur (spatiale ou casuelle). D'autre part, elle tente de determiner quel modele d'acquisition (perceptivo-semantique et ou cognitif) est le plus pertinent pour expliquer la maitrise de ces elements. Apres un resume des theories proposees sur la preposition et sur l'apprentissage, elle presente un protocole en quatre taches : deux epreuves de comprehension et deux de production. Les resultats montrent que la valeur spatiale ou casuelle des prepositions n'est pas un facteur facilitant l'apprentissage bien qu'il semble que les enfants en aient une certaine conscience tres tot. La maitrise des prepositions se fait d'abord en comprehension avant de se faire en expression. Cependant, en comprehension, les resultats ne nous premettent pas de nous prononcer de maniere categorique en faveur de l'un ou l'autre des modeles. Par contre, en expression, les choses paraissent plus claires : un modele fonde sur le developpement cognitif parait pertinent pour expliquer la maniere dont les enfants maitrisent ces elements. En effet, ils commencent par exprimer les prepositions "pres de" et "dans" faisant appel a des notions d'espace topologique (entourage, voisinage. . . ). Avec l'apparition de la droite projective vers 6 ans, apparaissent les prepositions faisant intervenir l'espace projectif. En conclusion, il est fort possible que la "verite" se trouve dans un modele "mixte", integrant des faits semantico-perceptifs et des concepts cognitifs, sans oublier la part des strategies utilisees.

  • Titre traduit

    To a (syntactic and or semantic) model of acquisition of prepositions among french- speaing children aged from to 10


  • Résumé

    The aim of this thesis is to study different components in the acquisition of prepositions among french-speaking children aged from 2 to 10. 11 : a, de, dans, pres de, sur, entre. First, it assesses the redevance of a dichotomy between prepositions : spatial or casual. Second, it tries to define wich model (sementically-perceptive and or cognitive) is the best to explain this acquisition. After a synthetic presentation of theories on preposition acquisition, it offers an investigation with 4 tasks (2 production and 2 comprehension). Results show that the dichotomy is not pertinent ot explain acquisition although young children seem to have a certain "conscience" of it. Acquisition begins by comprehension ; but the results of this part don't permit to determine wich model is the more adapted. On the other hand, in production, we can assume that a model based on cognitive development is pertinent. Children begin to produce prepositions ("pres de", "dans") involving topologic space (encirclement, proximity. . . ). With projective right's apparition, at 6, they produce prepositions involving pronective space. To conclude, it's likely that the "thruth" is a mixed model including semanticallyperceptive facts, cognitive notions togother with strategies used by choldren.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 f.-41 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.