David Jones, poète épique : In parenthesis and The anathemata, gestes polyphoniques

par Michae͏̈l Hinchliffe

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Roland Bouyssou.

Soutenue en 1993

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Analyse de la textualite poetique de in parenthesis (1937) et the anathemata (1952), du poete anglais david jones (1895-1974), cet ouvrage pose la specificite irreductivble de l'espace et du langage poetiques. La description du fonctionnement poetique s'interesse de facon constante au rythme. Dans un premier temps, les titres, sous-titres et titres des sections des poemes sont etudies comme des seuils textuels, qui etablissent un regime logique, rhetorique et ryhtmique generalement le texte qui en depend. L'intertextualite de ces longs poemes, ainsi que leur enracinement dans la voix vive, conduisent a la question de l'oralite, trait marquant de la texture et element d'une tradition poetique. D'ou une deuxieme partie consacree a l'etude systematique de toutes les manifestations d'oralite, ex : catalogues, comparaisons epiques, jurons, mots en langue etrangere, etc. L'etude de la structuration en reseaux symboliques dynamiques, specifique a the anathemata, compse la troisieme partie. Souvent opposes, en vertu de differences evidentes, ces deux textes relevent pourtant profondement de la meme oeuvre. Chacun apparait comme l'ecriture de son titre, dans un geste poetique par definition critique, dont la fragmentation allegorique de la voix - la polyphonie, en somme - s'avere etre le ressort principal.

  • Titre traduit

    David jones, epic poet. In parenthesis and the anathemata as polyphonic writings


  • Résumé

    This thesis undertakes a textual analysis of in parenthesis (1937) and the anathemata (1952) by english writer and artist devid jones (1895-1974). It argues for the specificity of poetic space and language and, while describing poetic functionning, is constantly concerned with rythmn. Part one deals with the titles, sub-titles and section titles of the poems as textual thresholds, seen as setting up logical rhetorical and rythmic regimes which generate the subsequent text. The intertextuality of the poems and the strong presence of voice pose the problem of orality as a feature of style and one element of a poetic tradition. Thus, part two is a systematic study of various manifestations of orality e. G. The epic catalogue, epic comparisons swearing, foreign words, etc. Specific to the anathemata is the way it is structured in terms of interacting symbolic networks, which are examined in part three. Clearly different, the two poems have often been opposed. Here it is argued they are two moments of the sam:e work ; both can be read as a writing-out of their titles, and as epic texts, critical by definition, in which the allegorical fragmentation of voice is paramount, in short as polyphonic poems.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 714 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.