Le secret, l'énigme, le sens du mystère chez Freud, et le ressort du transfert

par Michel Belot

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Lapeyre.

Soutenue en 1993

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Entre 1888 et 1901, l'emploi du mot secret (geheimis), enigme (ratsel) est frequent dans l'oeuvre du psychanalyste s. Freud. Le secret est d'abord celui du fait traumatique, de l'evenement reel pathologique. La selbstanalyse de s. Freud, sa meilleure comprehension de la realite psychique des hysteriques, sa curiosite pour la sorcellerie et le malleus maleficarum ont contribue au depassement de la theprie de la seduction et de la logique inquisitoriale de l'aveu par la decouverte du transfert. Le pousse au savoir constitue leur ressort. Jacques lacan, psychanalyste francais, definit le concept de transfert (1964) ainsi : c'est le sujet suppose savoir en position tierce, sous tendu par le desir de l'analyste. A partir d'exemples cliniques (dora, psychanalyses d'enfants. . . ), le secret se defini par la promesse qu'il existe un savoir sur l'etre. Le sujet selon j. Lacan, fait l'epreuve du manque a etre. Il prolonge ainsi la decouverte freudienne.

  • Titre traduit

    The secret, the riddle, the sense of mystery in the freud's works, and the drive of transference


  • Résumé

    Between 1888 to 1901, the use of the word "secret" (geheimnis), "riddle" (ratsel) is frequent in the works of the psychoanalyst s. Freud. The secret is, at first, the traumatic fact, the true pathologistic event. The selbstanalyse of s. Freud, his better comprehension of the hysteric's psychism, his curiosity to witchcraft and the maleus maleficarum have contributed to surpass the seduction theory and the inquisitorial logic of avowel, by the discovery of transference. The spirit to learning forms his drive. Jacques lacan, french psychoanalyt, defines transference (1964) : it's the supposed know subject with a third position, standed by the analyst's desire. With clinical examples (dora, child's psycho-analysis) the secret is defined by the promise of a knowledge about the being. The subject, of j. Lacan, makes the trial of the fail of being. He continues, like this, the freudian discovery.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 418 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.