Les organisations internationales et l'aide au développement de l'Afrique subsaharienne : aspects juridiques et économiques

par Karim Gobitaka Traore

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Serge Regourd.

Soutenue en 1994

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Les pays de l'Afrique subsaharienne connaissent depuis trois décennies une aide internationale massive : - celle du système des Nations-Unies, à travers le p. N. U. D. Et les institutions de Bretton Woods, - celle de la c. E. E. , par le biais du f. E. D. Et de la b. E. I. . Mais paradoxalement, leur situation économique et financière ne cesse de se dégrader. D'où vient cette notion d'aide ? Quel est son contenu, son fondement et son évolution dans la pensée juridique et économique ? L'aide bilatérale "liée" est récusée au profit de l'aide multilatérale dite "désintéressée" ; mais, existe-t-il une différence fondamentale entre ces deux formes d'aide, quant à leurs buts? L'aide internationale tend à se pérenniser, sans pour autant avoir un impact positif sur le développement des pays bénéficiaires. Les pays de l'Afrique subsaharienne attendront-ils toujours l'aide pour faire face à leur développement ? Ou devront-ils, au contraire, promouvoir celui-ci de l'intérieur, en changeant les structures politiques, économiques, sociales, héritages d'un passé révolu, pour tendre vers une auto-promotion de leurs populations ? Telle est la question fondamentale pour l'avenir.

  • Titre traduit

    International organisations and aid to the development of subsaharian African countries : juridical and economic aspects


  • Résumé

    The sub-Saharan African countries have been receiving for more than three decades massive international aid: - from the united nations system, through u. N. D. P. And Bretton Woods institutions - from the e. E. C. , through e. D. F. And e. B. I. But paradoxically, their economic and financial situation goes on deteriorating what's the origin of that concept of aid ? What are its content, its foundation its evolution in juridical and economic thinking? The bilateral aid is opposed in favour of the "disinterested" multilateral aid. But, is there any fundamental difference between both forms of aid as regards their aims? International aid tends to perpetuate, and this without having a positive impact on the development of the beneficiary countries. Will the sub-Saharan African countries still rely on aid to cope with their development? Or should they promote, on the contrary, their development from inside by changing the political, economic, social structures that they have inherited from a bygone past, toward self-promotion? That's the fondamental question for the future.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 p.)
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/1994-12
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T62568
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.