Aspects criminologiques du terrorisme

par Thomas Gilly

Thèse de doctorat en Sciences criminelles

Sous la direction de Pierre Spiteri.

Soutenue en 1993

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Avec "terrorisme et démocratie" et "Marx et la révolution française", F. Furet ouvre la voie à une approche métacritique de la dialectique cherchant à identifier dialectique comme phénomène terroriste et terrorisme comme phénomène dialectique. En matérialisant le primat ainsi que l'antinomie du moment formel dans la dialectique forme-contenu, terrorisme est moins l'expression de la contradiction droit naturel droit positif que plutôt la réponse du positivisme à sa propre inconséquence : le terroriste, opposant à la légalité abstraite de l'Etat et du droit un droit naturel de résistance reste un positiviste et utilitariste convaincu. Terrorisme, c'est le dilemme d'une criminalité qui, en refusant sa réduction à la dichotomie criminalité ordinaire - criminalité politique, refuse cette utilité sociale qu'un Marx et un Durkheim avaient tant célébrée - refusée, mais y est ramenée. Positivisme garde par rapport au droit naturel classique l'avantage de révéler consciemment, son despotisme, tout en restant à ce titre comme la matrice pour sa propre méta-critique.

  • Titre traduit

    Criminological aspects of terrorism


  • Résumé

    Abstract Mr. Furet pointed out one of the most important leitmotivs of speculative and materialist dialectic-the critique of practical idealism and formal democracy. In this way he opens the door to a metacritical approach to positive and negative dialectic. Terrorism may conceptualize in the pattern: primacy and antinomy of the formel moment-that is law-in the dialectic right-law. Terrorism is less the contradiction between natural right and positivism, but rather the response of positivism to its own inconsequence: the terrorist opposing to abstract legacy of state and law a natural right of resistance still remains a convinces positivist and utilitarist. Compared to classical natural right, positivism has the advantage to be able to its own self-critic, and so to figure a metacritical category. Terrorism reflects the dilemma of criminality refusing the Marxist and the Durkheim pattern of social utility, but must 100se its revolt against it, and therefore against the dichotomy ordinary-political crime-the structure determinant of its typical state.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (999-IV f.)
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/1993-26-1
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/1993-26-2
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/1993-26-3
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/1993-26-4
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Assas. Institut de criminologie de Paris. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH GILL A(1-4)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.