La presse feministe en allemagne, en r. F. A. Et a berlin-ouest. Du vecteur du discours de l'emancipation a l'instrument de la liberation de la femme

par DANIELE HIEMENZ FAVREL

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jean-Baptiste Neveux.

Soutenue en 1993

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    La presse feministe fleurit en r. F. A. Et a berlin-ouest dans les annees 70 parallelement a la presse feminine traditionnelle dont elle se distingue tant par la forme que par le fond. La revue courage et le mensuel emmarevue feministe la plus importante d'europe - symbolisent le succes de cette presse ecrite faite par des femmes pour des femmes, qui par certaines caracteristiques journalistiques, s'apparente a la "presse alternative" emergeant a la meme periode, mais dont l'eclosion est etroitement liee au mouvement feminin. L'histoire de la presse feminine engagee est de fait bien anterieure, ses sources remontant en 1848 avant que l'importance numerique des supports d'associations feminines ne reflete, entre 1890 et la premiere guerre mondiale, l'ampleur d'un mouvement feminin plus jamais egale dont la chronique et les debats sont illustres et determines par les organes de presses de ses courants majeurs, die frau, die frauenbewegung et die gleichheit. L'etude de la presse feministe allemande rend compte du contexte et des conditions qui ont favorise l'emergence de ce phenomene, des objectifs et des repercussions de cette forme et pratique de la contestation feminine, temoigne de l'evolution des mentalites et montre que la discontinuite n'exclut pas toute continuite phenomenologique.

  • Titre traduit

    The feminist press in germany, the federal republic of germany and west-berlin. From vector of emancipation to implement of women's liberation


  • Résumé

    The feminist press flourished in the frg ans west-berlin during the 70s; so did the traditional women's press from which it differed in its aspect as well as in its contents. The magazine courage and the monthly emma the feminist publication with the hargest circulation in europe - symbolise the success of the press written by women for women. Through some of its characteristics, the feminist press can be related to the "alternative presse" emerging in the same period, but its birth is closely linked to the women's movement. The militant women's press, nevertheless, can be traced much further back in history, namely, early than 1848, long before the emergence of a large number of women's associations outlets in the period from 1890 to world war one. The latter tendency reflects a never equaled bloosoming of the women's movement, whose chronicle and issues are forwarded by the publications of its largest tendencies, die frau, die frauenbewegung and die gleichheit. This survey of the german feminist press acknowledges the context and the conditions which favoured the emergence of the phenomenon, as well as the objectives and repercussions of this pressaspect and implement of the constestation of women. The evolution of mentalities can thus be witnessed and it appears that historical lapses do not exclude phenomenological continuty.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 347 f.
  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Service commune de la documentation. Bibliothèque universitaire des Cerclades.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B TSH 000 467
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 070.483 HIE P
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Boulogne-sur-mer, Pas-de-Calais). Bibliothèque. Section Droit-Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 305.42 HIE P
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.