Contribution a l'etude du mecanisme d'inactivation de la phototransduction des batonnets retiniens : inhibition de la gmpc-phosphodiesterase par les anthocyanosides et adp-ribosylation endogene de la transducine

par SYLVIANE EHRET-HILBERER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de NICOLE VIRMAUX.

Soutenue en 1993

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La photostimulation est inhibee dans les batonnets retiniens de bovides lorsque les sous-unites inhibitrices endogenes (gamma) de la phosphodiesterase du gmpc (gmpc-pde) sont associees a ses sous-unites catalytiques (alpha-beta). Nous avons employe des substances naturelles, les anthocyanosides, dont la cyanidine, pour etudier les mecanismes d'inhibition de la gmpcc-pde. Nous avons mis en evidence, un effet biphasique de ces molecules sur l'activite de la gmpc-pde. A faible concentration, la cyanidine stimule l'enzyme alors qu'a des concentrations plus elevees, elle l'inhibe progressivement. Cet effet activateur est du a la presence des sous-unites gamma et ne peut etre observe pour une enzyme deja activee, soit par trypsinolyse menagee, soit par la transducine ou encore purifiee sous sa forme alpha-beta. Nous avons egalement montre que l'amentoflavone est un inhibiteur tres puissant de la gmpc-pde (60 fois plus efficace que le dipyridamole). La transducine, responsable de l'activation de la gmpc-pde, participe a sa desactivation grace a son activite gtpasique. Nous avons mis en evidence pour la premiere fois, que la transducine peut etre adp-ribosylee de maniere endogene dans les batonnets retiniens. Des experiences de radiomarquage en presence de nicotinamide adenine dinucleotide radioactif et d'hydrolyse par une exonuclease specifique, montrent qu'il s'agit d'une mono adp-ribosylation qui touche environ une molecule sur cent in vitro. Elle concerne les deux sous-unites alpha et beta de la transducine et peut etre stimulee par des donneurs de monoxyde d'azote. Aucun effet significatif sur l'interaction transducine gmpc-pde n'a ete observe mais la capacite de liaison du gtp a la transducine adp-ribosylee semblant legerement diminuee ainsi que l'impossibilite d'adp-ribosyler la transducine fixee sur les membranes de ser, suggerent un decouplage de la transducine adp-ribosylee et de la rhodopsine et un nouveau mecanisme de desactivation de la phototransduction retinienne


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 P.
  • Annexes : 304 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1993;1668
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.