Equations diophantiennes exponentielles

par MUSTAPHA MABKHOUT

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Maurice Mignotte.

Soutenue en 1993

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette these est de resoudre completement quelques equations diophantiennes exponentielles, en combinant la methode de baker et la methode elementaire des congruences pour certaines suites recurrentes lineaires. Apres avoir rappele quelques resultats sur les corps de nombres, minorations des formes lineaires de logarithmes et les suites recurrentes lineaires, on demontre que le plus grand nombre premier qui divise x#4+1 est au moins egal a 137, si x4 et que le plus grand nombre premier qui divise x#2+2 est au moins egal a 11, si x>22. Dans un deuxieme temps, on considere deux entiers a et b, premiers entre eux, et on cherche un entier n pour que a#n+b#n soit le carre d'un entier. On donne une nouvelle majoration de net comme application, on resout l'equation a#n+b#n=z#2 pour a+b25


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 94 P.
  • Annexes : 17 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Mathématique Jacques Hadamard (Orsay, Essonne).
  • PEB soumis à condition
  • Cote : -/MABK
  • Bibliothèque : Laboratoire de mathématiques Raphae͏̈l Salem. Bibliothèque de recherche en mathématiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 17433 MABK
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.