Protoplastes de tournesol (helianthus annuus l. ) : regeneration de plantes fertiles et hybridation somatique

par CHRISTIANE FISCHER

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de GUNTHER HAHNE.

Soutenue en 1993

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Un systeme de regeneration reproductible de plantes fertiles a partir de protoplastes de cotyledons et d'hypocotyles d'h. Annuus a ete mis au point. Ces etudes ont montre le role determinant de certains facteurs pour l'obtention de cals organogenes. Ce sont la nature organique de la source d'azote apportee au milieu de culture, l'inclusion des protoplastes dans une matrice semi-solide, le genotype. Un seul genotype, au cours d'un criblage de 18 genotypes, a regenere des pousses. Pour pallier aux difficultes d'enracinement des pousses regenerees in vitro, un systeme original a ete developpe: la greffe de ces pousses sur des porte-greffes. Les plantes regenerees, ainsi acclimatees en serre, ont produit des graines. Un systeme de regeneration de plantes a partir de protoplastes d'h. Rigidus, une espece sauvage, est en bonne voie. Des pousses ont ete obtenues par organogenese indirecte. Elles sont encore anormales. Les facteurs determinants pour la regeneration mis en evidence par cette etude sont: le conditionnement des plantes sources de protoplastes, la culture en milieu liquide des protoplastes, l'agitation et les dilutions des cultures a intervalles reguliers. L'hybridation somatique a ete abordee en fusionnant deux genotypes d'h. Annuus. Des cals ont ete obtenus, qui resultent d'une fusion symetrique. Leur obtention a necessite la mise en place d'outils techniques. Les protoplastes sont fusionnes par voie chimique (peg). Les produits de fusion sont identifies sur des criteres morphologiques. Ils sont isoles manuellement du melange de fusion par l'intermediaire d'un microcapillaire actionne par un micromanipulateur. Pour permettre une culture a faible densite des heterocaryons, un nouveau systeme a ete concu, base sur la presence de cellules nourricieres. Il permet l'induction de la division des heterocaryons, malgre leur faible nombre, puis la formation de cals. L'analyse isoenzymatique de ces cals a confirme le caractere hybride d'un certain nombre d'entre eux

  • Titre traduit

    Sunflower protoplasts (helianthus annuus l. ): fertile plant regeneration and somatic hybridization


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 P.
  • Annexes : 335 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1993;1567
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.