Voies binaires de reaction dans les collisions nucleaires #1#9f sur #1#2c et #1#5n sur #1#6o

par NOURREDDINE AISSAOUI

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Florent Haas.

Soutenue en 1993

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Un des aspects les plus interessants des collisions entre ions lourds legers est la formation de systemes dinucleaires hyperdeformes et de haut moment angulaire dont la manifestation la plus spectaculaire est l'observation de resonances dans les fonctions d'excitation des voies de reaction. Dans ce travail, les reactions #1#9f sur #1#2c et #1#5n sur #1#6o ont ete etudiees, non seulement pour rechercher des resonances mais aussi et surtout pour faire une etude comparative des voies binaires de reaction dans deux collisions conduisant aux memes energies d'excitation du systeme composite avec une detection exclusive des fragments produits par la methode des coincidences cinematiques. Les distributions angulaires et les fonctions d'excitation des principales voies binaires sont presentees et discutees. Des resonances peu prononcees sont observees dans la collision #1#9f sur #1#2c avec des indications de structure dans certaines voies d'excitation mutuelle et de transfert. En revanche, des resonances fortes sont observees dans la collision #1#5n sur #1#6o dans les voies elastique, inelastique et de transfert. L'analyse des distributions angulaires de diffusion elastique aux grands angles a permis de faire des attributions de spin pour les deux structures mises en evidence dans cette voie. Ces resultats sont en accord avec les modeles de croisement de bandes et du nombre de voies ouvertes. D'autre part, les resultats dans la reaction #1#9f sur #1#2c a 92 mev sont presentes. Il est montre que les observations experimentales invoquees precedemment pour justifier l'existence d'un mecanisme de fusion incomplete a 4. 8 mev par nucleon, peuvent etre expliquees par l'importance de la voie binaire #1#5n+#1#6o et aussi par la prise en compte, dans les calculs statistiques decrivant la fusion, d'une description plus complete des schemas de niveaux discrets des noyaux de la chaine d'evaporation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 70 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.