Etude fonctionnelle de la proteine de diffusion du virus de la mosaique de la luzerne (almv)

par FABRICE SCHOUMACHER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de THERESE GODEFROY-COLBURN.

Soutenue en 1993

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le virus de la mosaique de la luzerne (almv) est un virus de plante compose de 3 rna genomiques de polarite positive (rna 1, 2, 3) et d'un rna subgenomique, le rna 4. Le rna 3 code pour 2 proteines: la proteine de coque p4 et la proteine non structurale p3 impliquee dans la diffusion du virus de cellule a cellule. Nous avons introduit dans des vecteurs d'expression procaryotiques ou eucaryotiques le gene codant pour p3 ainsi que 8 sequences codantes deletees et nous avons purifie les proteines recombinantes produites. La proteine p3 possede in vitro une activite de fixation d'acides nucleiques. Cette activite est specifique des molecules simple brin (rna ou dna) et est sans specificite de sequence. La region de p3 interagissant avec l'acide nucleique a pu etre localisee grace aux proteines p3 deletees. D'autre part, nous avons introduit dans des plants de tabac le gene complet de p3 ainsi que deux mutants de deletion. L'analyse de la localisation in vivo des proteines produites par les plantes transgeniques a montre qu'une region n-proximale de p3 etait responsable de son transport vers la paroi ou de sa localisation parietale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 75 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1991;1186
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.