Reticulation des revetements en resine epoxyde a basse temperature (50c) et resistance aux transferts de liquides

par SAID LAOUBI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de J. M. VERGNAUD.

Soutenue en 1993

à SAINT ETIENNE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these comporte deux parties. La premiere partie concerne la reticulation d'un revetement en resine epoxyde a basse temperature (50). La cinetique de reticulation est etudiee par calorimetrie. Une equation simple basee sur la loi d'arrhenius est determinee et permet de prevoir la cinetique de reticulation du revetement. Une correlation peut etre etablie entre la durete du revetement et la valeur de l'etat d'avancement de la reticulation. La deuxieme partie concerne les phenomenes de transfert de matieres qui ont lieu lorsque le revetement est en contact avec des liquides. Deux liquides sont utilises pour simuler les conditions de travail du revetement: l'eau et un hydrocarbure agressif (toluene). Des modeles sont elabores et decrivent de maniere satisfaisante ces phenomenes de transfert. Dans le cas de l'eau, le processus de transfert par absorption est controle par diffusion avec une diffusivite constante alors que le sechage est controle par diffusion a l'interieur du revetement et par evaporation a la surface. La temperature a un effet considerable sur les cinetiques d'absorption et de sechage ainsi que sur les quantites d'eau absorbees et desorbees a l'equilibre. Lorsque le revetement est en contact avec le toluene, le transfert par absorption presente une cinetique approximativement d'ordre zero. Deux modeles numeriques sont elabores suivant deux approches differentes. La premiere approche admet que le processus d'absorption est compose de deux etapes successives: transfert du liquide dans la resine vitreuse suivant un deplacement d'un front de liquide avec vitesse constante puis transfert du liquide par diffusion dans la resine devenue elastomerique par la presence du liquide derriere le front. La seconde approche repose sur l'hypothese que le processus est controle par diffusion avec une diffusivite dependante de la concentration et que la concentration a la surface varie avec le temps


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 124 P.
  • Annexes : 48 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.