Recherche d'outils, génétiques utilisables chez la bactérie psycrotrophe MFO, étude de leur comportement aux différentes températures de croissance de la souche et construction d'une fusion traductionnelle par génétique réverse

par Françoise Leriche

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Janine Guespin-Michel.

Soutenue en 1993

à Rouen .


  • Résumé

    Recherche d'outils génétiques utilisables chez la bactérie pseudomonas fluorescens MFO et mise au point des conditions de leur utilisation aux différentes températures de croissance de la souche. Mise au point d'un vecteur de clonage, de conditions d'intégration de gènes étrangers dans le chromosome bactérien, d'une méthode de cartographie par transfert chromosomique et de transposition par génétique réverse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 136 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 93/ROUE/S040
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 93/ROUE/S040
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.