Oxydation et halogénation d'aldéhydes α-séléniés, d'acétals et d'esters insaturés

par Jean-François Duclos

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Claude Paulmier.

Soutenue en 1993

à Rouen .


  • Résumé

    L'oxydation des α-phenylseleno aldéhydes par le peroxyde d'hydrogène conduit directement aux acides carboxyliques α,β-insaturés ayant le même nombre d'atomes de carbone en respectant les autres substituants et fonctions portés par la structure. Des acides contenus dans la gelée royale et les sécrétions d'abeilles Apis mellifera sont ainsi préparés. Les synthèses des acétals et dithioacétals, dérivés de ces aldéhydes α-séléniés, sont décrites. L'oxydation des acétals permet l'accès à des acétals d'énals et à celui d'un cétène. L'action d'agents halogénants est également étudiée. La réaction de Emmons-Horner, appliquée aux aldéhydes et cétones α-séléniés, mène, en particulier, à des esters α,β-insaturés γ-phénylsélénies qui réagissent avec le brome ou le chlorure de sulfuryle pour donner des esters γ-halogénés α,β-insaturés. En piégeant l'halogénure de benzèneséléniényle, issu de la décomposition de l'adduit dihalogéné intermédiaire, nous proposons une nouvelle méthode générale d'accès aux esters α-halogénés β,γ-insaturés


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (119 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 112 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 93/ROUE/S033
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 93/ROUE/S033
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.