Les "Jahrestage" De Johnson ou l'errance sur la patinoire du temps

par Anne Yvonne Quesnel Galliot

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jean-Louis Bandet.

Soutenue en 1993

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Les "Jahrestage", dernière oeuvre d'Uwe Johnson, achevée quelques mois seulement avant sa mort, se présentent sous la forme d'un journal qui peut être considéré comme un bilan littéraire et personnel de l'auteur. On y retrouve bien des personnages et des thèmes de son oeuvre antérieure sous une forme plus complexe et plus élaborée. Le fil conducteur de ce travail est l'errance de la conscience entre le passé, le présent et l'avenir. Le premier chapitre analyse le fonctionnement de la mémoire, le phénomène de l'oubli et de la conservation du souvenir, les différentes formes de mémoire ainsi que le sentiment de culpabilité lié à certains souvenirs. Un rapprochement est esquissé entre Johnson, Proust et Christa Wolf. Un thème récurrent de la mémoire, capital dans l'économie des "Jahrestage", est celui de la quête de la patrie, la "Heimat". Cette patrie éclate en trois dimensions spatiales et temporelles : - la patrie du passe : le Mecklembourg, - la patrie actuelle : New York, - la patrie de l'utopie représentée essentiellement par Prague. Le troisième chapitre étudie la conception que se fait Johnson de la littérature en général et analyse en particulier la technique du collage et du montage qui fonde la structure de l'oeuvre. Le dernier chapitre montre que la technique du montage qui caractérise les "Jahrestage" constitue une illustration d'une personnalité éclatée, en quête de sens et d'unité et que le thème fondamental de l'oeuvre est bien la quête d'identité, l'errance "sur la patinoire du temps" (JT 1538)


  • Résumé

    "Jahrestage", Uwe Johnson’s last work, was completed only a few months before its author died. It appears in the form of a diary which can be regarded as an epitome of what the author achieved as a writer and as a man. A number of characters and themes from his earlier works can be found here in a more complex and elaborate form. The main thread in this works is the roving of consciousness through the past, the present and the future. The first chapter analyses the functioning of remembrance, the phenomenoms of oblivion and the preserving of memory, the different forms of recollection as well as the feeling of guilt connected with certain memories. A parallel is outlined between Johnson, Proust and Christa Wolf. A recurrent theme connected with remembrance, a capital one in this structure of "Jahrestage", is that of the quest for the homeland, the Heimat. This notion is examined in three dimensions in time and space : - the homeland of time gone by : the Mecklenburg, - the current homeland : New York - the utopian homeland, mainly represented by Prague. The third chapter studies how Johnson conceives literature in general, and in particular it analyses the technique of collage and montage on which the structure of his work is based

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (597 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 541-597

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR Rennes 1993/56/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.