Peake, Gormenghast et le fantastique

par Pierre-Yves Le Cam

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Paul Gueguen.

Soutenue en 1993

à Rennes 2 .


  • Résumé

    En offrant un syncrétisme fantastique dans sa trilogie de Gormenghast, monde imaginaire domine par un rituel millenaire, le romancier contemporain anglais Mervyn Peake propose une définition originale du fantastique littéraire. Celui-ci est perçu, non plus comme un genre, mais comme un mode, ou le sensible du fantastique réaliste, pénétration dynamique et subjective de la réalité, permet d'harmoniser les autres lectures traditionnelles gothiques, fantastiques et merveilleuses. Le fantastique peakien embrasse toute expression irrationnelle donnant lieu à une représentation, qu'il s'agisse de métaphores ou de monstres. La valeur de cette mosaïque est d'abord esthétique. Comme en témoigne la dialectique picturale de l'oeuvre, Peake est un auteur de formes qui explore les "strates" de la création d'un point de vue thématique et stylistique. Mais il porte aussi, dans cette étude artistique, un regard sur ses semblables. Miroir dystopique de la société contemporaine, la trilogie de Gormenghast reflète la condition difficile de l'homme, qui ne doit son salut qu'a lui-même. Peake dépasse, cependant, la seule réalité des violences et des troubles, pour exhumer une vérité optimiste de l'homme et de la vie placée sous le signe d'un comique bienveillant


  • Résumé

    By offering a fantastic syncretism in his Gormenghast trilogy, which is set in an imaginary ritual bound world, the contemporary English writer Mervyn Peake proposes an original definition of the literary fantastic. The literary fantastic is no longer seen as a genre but as a mode, where the sensorial aspect of fantastic realism, which is perceived as dynamic and subjective penetration of reality, helps to harmonize the other traditional gothic, fantastic and fantasy readings. Peake's fantastic embraces any kind of irrational expression which can be visualized, whether it is a metaphor or a monster. The value of this mosaic is first of all artistic. As the pictorial dimension shows, Peake is a formalist who explores the strata of creation from a thematic as well as a stylistic point of view. But he also focuses on his fellow men. The trilogy of Gormenghast is a dystopic mirror of contemporary society and it reflects the difficult condition of man. Who can only find salvation in himself. Peake, however, goes beyond the mere reality of violence and trouble to present an optimistic truth about man and life which is placed under the sign of benevolent comedy

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (390 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 291-314. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR Rennes 1993/46/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.