L'administration du xixeme siecle au miroir des temoignages des grands serviteurs de l'etat. Etude sur une litterature de memorialistes

par Sylvie Pieczynski-Daigue

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de François Burdeau.

Soutenue en 1993

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre etude a pour objet l'observation de la fonction publique sur une periode qui couvre largement le dix neuvieme siecle, partant des lendemains de la revolution et aboutissant a l'aube de la premiere guerre mondiale. Cette observation, et ce fut son originalite, a pour media de hauts fonctionnaires memorialistes tant administratifs que politiques si l'on admet qu'il est fort delicat pour l'epoque de scinder les deux notions. Nous aboutissons ainsi a une analyse de la fonction publique, de la production administrative, de l'interieur de la machine administrative et non plus de l'exterieur. On passe ainsi, dans le temps, d'une fonction publique "personnelle" a une fonction publique "neutre" pour aboutir a une fonction publique abstraite. Un premier mouvement de l'analyse rend compte d'un discours du haut fonctionnaire, qui reflete l'ancien regime encore proche de meme que les limites sociales. Economiques et politiques tenant au contexte. La vision de ce haut dignitaire suit naturellement le decor ou elle s'exerce, decor qui rend compte d'un repli sur soi des classes dirigeantes qui occultent largement la notion de peuple en tant qu'administre. Ce dernier n'a pas encore acquis son droit d'entree sur la scene politico-sociale. Un second mouvement nous revele un changement de nature de ce discours a un moment charniere que l'on situe au milieu du dix neuvieme siecle. Ce changement est du a la fois aux profondes transformations economiques, sociales qui ont pu marquer ce siecle et au renouvellement du personnel qu'elles impliquent. Un troisieme mouvement met en valeur l'insuffisance des structures mises en place pour repondre aux besoins que supposent l'existence des nouveaux parametres, expliquant en un quatrieme mouvement certaines discordances entre structure administrative traditionnelle et superstructures. . .

  • Titre traduit

    The public office of the nineteenth century trought hight ranking memorialist civil servants


  • Résumé

    The object of our study is the observation of the public office over a period covering mainly the nineteenth century, starting shortly after the revolution and ending at the dawn of the first world war. The orignality of this observation is that the media used are hight ranking memorialist civil servants, administrative as well as political, admitting that at the time it was extremely delicate to divide these two notions. The result is therefore an analysis of the public office, of the administrative production, seen from the inside of the administrative machine and not only from the outside. Thus in time, we will go from a "personnal" public office, to a "neutral" public office resulting in an "abstract" public office. The first step of the analysis is to render account of the high ranking civil servants ideas which are in accord with the still near old regime and the relevant social, economical and political limits. The vision of this high dignatary is naturally relative to the enviroment where it is exercised. This environment shows a withdrawal of the roling classes who largely conceal the notion of the administration of the people. The people have not yet acquired the right to be part of the politico-social scene. A second step shows, after a turning point situated at the middle of the mineteenth century, a change in the nature of this initial ideology. This change is due to the important economical and social transformations which marked the century implyin the renewing of personnel. A third step step shows the inefficiency of the structures put into place to answer to the needs arising from these new parameters. Througt a fourth step certain. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGRENN1991/21/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun des bibliothèques. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/PIE
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1201-1993-16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.