Recherche sur les conditions de valorisation des dejections animales : quantification du phosphore, extraction de l'azote

par EVELYNE BRIONNE

Thèse de doctorat en Sciences chimiques

Sous la direction de GUY MARTIN.

Soutenue en 1993

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'utilisation la plus courante du lisier de porc est l'epandage, mais l'accroissement des elevages entraine des saturations des sols et des pollutions des eaux. La reglementation a impose de nouvelles limites a 170 kg d'azote par hectare. Il est donc imperatif de trouver une alternative a cette pratique. Dans ce contexte, nous avons d'une part etabli une filiere de valorisation des excedents de lisier par extraction de l'azote ammoniacal en le precipitant sous forme de phosphate ammoniaco-magnesien. L'etude de la faisabilite de la precipitation du phosphate ammoniaco-magnesien a eu lieu au laboratoire puis la validation de la filiere complete s'est deroulee sur une unite d'experimentation dans une exploitation. La synergie de la separation de phases en tete de traitement et de la precipitation conduit a un abattement de 90% de l'azote et 97% de la dco dans la phase liquide, et a deux solides, l'un organique et l'autre mineral incorporables dans des unites de fabrication d'engrais. D'autre part, nous avons etudie les techniques analytiques des elements du lisier et en proposant un protocole d'analyses du phosphore


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (184 p.)
  • Annexes : 81 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1993/146
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.