Regime alimentaire de la perdrix bartavelle (alectoris graeca saxatilis) dans les alpes-maritimes

par MARIE CAMILLE DIDILLON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Jean-Claude Lefeuvre.

Soutenue en 1993

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le regime alimentaire de la perdrix bartavelle (alectoris greca saxatilis), a ete etudie dans les alpes-maritimes, sur un cycle annuel par la methode de l'analyse des fientes, afin de tenter de determiner le role de l'alimentation dans la regression de cette espece, constatee depuis le milieu du 20#e#m#e siecle. Les deux secteurs d'etude sont des milieux ouverts, l'un en haute montagne (900-2900 m), peuple de bartavelles pures, et l'autre en moyenne montagne (1000-2100m), peuple d'hybrides naturels entre perdrix bartavelle et perdrix rouge (alectoris rufa rufa). Les variations saisonnieres du regime sont en relation avec les disponibilites alimentaires: constitue uniquement de feuilles de plantes herbacees l'hiver, le regime devient mixte aux autres saisons (jeunes feuilles, fleurs, graines et insectes), les reproducteurs selectionnant les aliments les plus nutritifs. Quant aux poussins, ils consomment essentiellement des orthopteres (50 a 100%). L'influence du regime alimentaire sur le succes de reproduction est mis en evidence. Au printemps, la consommation d'organes vegetaux riches au plan energetique est l'un des facteurs qui determinent la taille de la ponte. En moyenne montagne, le developpement plus precoce de ces aliments favoriserait la double ponte observee sur ces secteurs. Pendant la couvaison, la proximite des sites de nidification et d'alimentation constitue une strategie de reproduction efficace. A cette periode, les biotopes de haute montagne offrent des ressources alimentaires diversifiees, ce qui constitue un avantage du point de vue nutritionnel. En revanche, en moyenne montagne, la diversite est moindre et des conditions climatiques defavorables, reduisant les quantites de nourriture disponibles, peuvent entraver le succes de la reproduction. En regle generale, pour satisfaire ses exigences alimentaires, la perdrix bartavelle doit disposer de milieux ouverts, riches en plantes herbacees. Or, depuis les annees 1940, en raison de la deprise agricole en montagne, les versants de moyenne altitude non patures se reboisent et deviennent impropres au maintien des populations de bartavelles. La disparition des milieux ouverts et des cultures de cereales de basse altitude ou s'alimentent les perdrix lors de fortes chutes de neige, pourrait etre egalement l'un des facteurs de la regression de cette espece

  • Titre traduit

    Food habits of the rock partridge (alesctoris graeca saxatilis) in the alpes-maritimes, france


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (127 f.)
  • Annexes : 171 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1993/172

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1993REN10162
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.