SYNTHESE DE COMPLEXES FER-CARBENE A LIGAND LABILE OU HEMI-LABILE [(Fe(C₅Me₅)(L)(L')(=C(OMe)R]⁺ : vers une nouvelle voie d'acces aux composes organo-borane

par SYLVAIN NLATE

Thèse de doctorat en Sciences chimiques

Sous la direction de Claude Lapinte.

Soutenue en 1993

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these presente la synthese de nouveaux complexes fer-carbene a ligand labile ou hemi-labile fe(c#5me#5)(l)(l)(=c(ome)r)#+ (r=me, c#6h#4-o-ome) en serie pentamethylcyclopentadienyle. La presence de un ou deux ligands labiles ou hemi-labiles coordines au metal permet de preparer toute une gamme de nouveaux complexes fer-carbene cationiques ou neutres, mono- ou disubstitues par des ligands autres que co. L'etude de la reactivite de ces complexes vis-a-vis de divers nucleophiles neutres et anioniques a revele l'existence de deux sites d'attaques differents: le metal et le carbone carbenique. La chimiospecificite est controlee par la nature des ligands l et l. La propriete du ligand hemi-labile a stabiliser les intermediaires reactionnels au cours des processus intramoleculaires a ete mise a profit. La reduction du compose fe(c#5me#5)(co)#2-c(ome)c#6h#4-o-ome#+ par nabh#4 (thf/meoh) conduit exclusivement a la formation du complexe (-alkoxy) alkyle correspondant, sous la forme d'un seul diastereoisomere. Le mecanisme de formation de ce dernier impliquerait un intermediaire metal-hydrure qui evoluerait de facon stereospecifiquement controlee par migration 1,2 de l'atome d'hydrogene. Les complexes carbeniques du fer fe(c#5me#5)(l)(co)(=c(ome)r)#+ reagissent avec nabh#4 (thf) pour donner specifiquement les complexes fer-organobore fe(c#5me#5)(co)#2-h#2bhch#2r via une insertion d'une molecule de bh#3 dans la liaison fer-carbone. Cette nouvelle reaction est induite par la presence sur le centre metallique d'un ligand labile facilement substitue par le borohydrure. Le complexe fe(c#5me#5)(co)#2-h#2bhch#2c#6h#4-o-ome, premier complexe fer-organobore bidente, stable et isolable a temperature ambiante, a ete caracterise par une structure cristallographique. Cette reaction inedite ouvre la possibilite de preparer des derives organo-borane avec nabh#4 comme source de bore


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 f.)
  • Annexes : 107 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1993/115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.