Stabilité et réactivité des carbonates à très hautes pression et température : implications pour le stockage du carbone dans le manteau

par Claudine Biellmann

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de Philippe Gillet.

Soutenue en 1993

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La teneur en co#2 de l'atmosphere actuelle et son evolution au cours des temps geologiques depend du cycle du carbone. Une bonne comprehension de ce cycle bio-geochimique complexe passe par la connaissance du contenu des differents reservoirs (externes ou internes) impliques et des flux entre eux. En particulier, pour rendre compte des concentrations universelles de carbone sur la terre, il faut considerer qu'il existe du carbone en quantite importante dans le manteau terrestre. Dans celui-ci, le carbone peut se trouver piege sous differentes formes, et entre autres, dans les carbonates. Afin de tester cette hypothese, nous avons etudie la stabilite et le comportement physico-chimique des carbonates dans les conditions de pression et de temperature du manteau superieur et inferieur. Ces conditions, de 1 a 50 gpa, pour des temperatures comprises entre 1000 et 3000 k ont ete obtenues a l'aide de cellules en enclumes de diamant. La spectroscopie raman a haute pression ou haute temperature a permis de suivre in situ les modifications structurales de l'aragonite, de la calcite, de la dolomite et de la magnesite. Des syntheses experimentales en cellule a enclumes de diamant chauffee par laser ont ete realisees. L'observation par microscopie electronique analytique en transmission des produits trempes a permis de montrer que les carbonates sont des phases stables dans les conditions du moteur. Le carbonate stable en presence de silicates du manteau est un carbonate magnesien; il existerait dans le manteau en tant que phase individuelle de structure tres probablement analogue a celle de la magnesite stable a basse pression/basse temperature, ou dans une solution solide de type mgo-mgco#3. En conclusion, on peut estimer que les carbonates, et en particulier la magnesite, sont de potentielles phases hotes du carbone dans la quasi totalite du manteau terrestre


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par Géosciences Rennes à Rennes

Stabilité et réactivité des carbonates à très hautes pression et température : implications pour le stockage du carbone dans le manteau terrestre


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (210 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 191-209

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1993/118
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T REN1 1993 BIE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par Géosciences Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Stabilité et réactivité des carbonates à très hautes pression et température : implications pour le stockage du carbone dans le manteau terrestre
  • Dans la collection : Mémoires de Géosciences Rennes , 55 , 1240-1498
  • Détails : 1 vol. (210 p.)
  • ISBN : 2-905532-54-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 191-210. Résumé
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.