Etude du manteau archeen : APPORTS ET LIMITES DES TRACEURS GEOCHIMIQUES (REE, Nd, Hf, Sr et O)

par Gérard Gruau

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de Bor-ming Jahn.

Soutenue en 1993

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail, nous utilisons les systemes isotopiques du neodyme, du hafnium et du strontium, ainsi que les elements majeurs et les elements en trace (terres rares) pour preciser la composition et l'evolution du manteau archeen terrestre. Nous etudions aussi le comportement de ces systemes et/ou de ces elements lors de l'alteration et du metamorphisme, etant entendu que les roches archeennes presentent toutes des signes d'alteration et/ou de metamorphisme, ce qui peut avoir efface leurs caracteristiques geochimiques originelles. Les objets d'etude sont des roches de composition basique a ultrabasique (komatiites, basaltes et gabbros) et proviennent d'afrique du sud (ceintures de barberton) et de schapenburg, d'australie (craton de pilbara), de finlande et du groenland (ceinture d'isua). Deux resultats importants sont degages. D'une part, nous montrons que les variations de composition en elements majeurs et en elements traces observees dans les komatiites archeennes ne sont pas la trace fossile d'une stratification mineralogique et chimique du manteau de la terre precoce telle qu'aurait pu l'induire le developpement et la solidification d'un ocean magmatique terrestre profond; pour l'essentiel, les variations observees sont dues a des differences au niveau de la profondeur de fusion des magmas. D'autre part, nous apportons la demonstration que le metamorphisme peut effacer l'ensemble des memoires geochimiques et isotopiques primaires des roches affectees, y compris celles afferant a des elements ou a des systemes isotopiques reputes etre refractaires comme les terres rares ou le systeme samarium-neodyme


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (233 p.)
  • Annexes : 325 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1993/36
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.