Etude cinétique de la dégradation de chloroéthanes et de s-triazines en milieu aqueux par irradiation UV en l'absence et en présence de peroxyde d'hydrogène

par EL MOSTAFA TACE

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Joseph De Laat.

Soutenue en 1993

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail a pour but d'etudier la vitesse de degradation de chloroethanes (tri et tetrachloroethanes) et de s-triazines (atrazine et simazine) en solutions aqueuses diluees (10##7 a 10##6 mol l##1) par le procede d'oxydation h#2o#2/uv. Les experiences ont ete effectuees avec des reacteurs photochimiques equipes d'une lampe a vapeur de mercure basse pression (emission principale a 253,7 nm). Pour les chloroethanes qui sont des composes non degradables par photolyse directe a 253,7 nm, les resultats ont montre que l'efficacite de l'oxydation par h#2o#2/uv depend de la dose d'oxydant (existence d'une dose optimale de h#2o#2), depend du ph et diminue en presence de pieges a radicaux hydroxyles (ions bicarbonate) ou de composes absorbants a la longueur d'onde de 253,7 nm (acide fulvique). Ces resultats experimentaux ont pu etre interpretes a l'aide d'un modele cinetique. Pour les s-triazines, les experiences effectuees en reacteur statique ont montre que la vitesse de decomposition de l'atrazine et de la simazine obeit a une loi cinetique d'ordre 1 par rapport a la concentration en compose organique et que la vitesse de photodecomposition diminue fortement en presence de composes mineraux dans le cas de l'utilisation de lampes uv qui emettent egalement un rayonnement a 184,9 nm. Les resultats obtenus ont permis d'estimer les valeurs des rendements quantiques de photodecomposition de l'atrazine (5,110##2 mole einstein##1) et de la simazine (610##2 mole einstein##1) a 253,7 nm et a 20c. L'addition de peroxyde d'hydrogene conduit a une legere augmentation de la vitesse de degradation des deux s-triazines. Enfin, les valeurs des constantes de reaction des radicaux hydroxyles sur les trichloro et tetrachloroethanes (k1,5 a 710#7 l mol##1 s##1) et sur l'atrazine et la simazine (k2 a 310#9 l mol##1 s##1) ont pu etre estimees a partir d'experiences d'oxydation par h#2o#2/uv


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 p.)
  • Annexes : 106 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 27-2-ESIP-24
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.