Etudes morphologiques et électrochimiques de dépôts mono et bimétalliques sur membranes nafion

par ABDELILAH CHTAINI

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Octav Enea.

Soutenue en 1993

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les reactions en phase gazeuse necessitent des surfaces catalytiques importantes, d'ou, une grande quantite de metal. Pour des raisons de disponibilite et de cout, il est indispensable de minimiser la masse des metaux nobles utilises dans de tels systemes. La dispersion du metal dans un support tel que le nafion, est une solution. Les electrodes metal/nafion#, soumises a un potentiel impose par un potentiostat (ou par une autre electrode) peuvent effectuer des reactions d'oxydation ou de reduction en phase gazeuse bien plus efficacement qu'en solution. En effet, les phenomenes de transport des reactifs et des produits y jouent un moindre role. La premiere partie de ce travail a vise les methodes et les conditions de depot du metal sur le nafion. La seconde partie a concerne, la caracterisation morphologique et electrochimique des depots metalliques sur le nafion. Les microscopies electroniques a balayage et a effet tunnel ont revele que les depots obtenus forment un empilement adherent et assurent une porosite suffisante pour l'evacuation des gaz. Le volet electrochimique de cette etude a permis d'etudier la reactivite des electrodes metal/nafion, pour la reaction d'electrooxydation de l'hydrogene, utilisee comme reaction test. Les depots bimetalliques sur nafion ont prouve une activite comparable, sinon, superieure a celle des mono-metalliques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 p.)
  • Annexes : 104 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.