Protéines liant le GTP chez la myxobactérie stigmatella aurantiaca

par Benoît Derijard

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées

Sous la direction de Yves Cenatiempo.

Soutenue en 1993

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude decrite dans le present manuscrit constitue une base de travail qui devrait permettre la mise a jour d'un des maillons de la chaine, probablement complexe, de la communication cellulaire chez l'organisme relativement simple qu'est la myxobacterie stigmatella aurantiaca. Par analogie au systeme de transduction des eucaryotes, nous avons pu mettre en evidence dans un premier temps, une proteine membranaire liant le gtp, appelee proteine g54, dont neuf aminoacides ont pu etre determines. Cet element de sequence presente des homologies avec une autre gtpase membranaire isolee chez pseudomonas fluorescens et escherichia coli. Lepa, indispensable a la croissance cellulaire mais dont la fonction reste cependant a determiner. Dans un second temps, nous avons pu isoler et sequencer le gene d'une nucleoside diphosphate kinase. Cette enzyme, qui constitue la principale source de gtp intracellulaire, est impliquee dans le developpement de la drosophile et la proliferation de metastases dans differents modeles eucaryotes. L'etude du role de cette enzyme dans le developpement de s. Aurantiaca est egalement motivee par la mise en evidence d'interactions etroites entre la ndp kinase et diverses gtpases, dont les proteines g membranaires et transductrices, chez les eucaryotes. Le clonage du gene codant pour la proteine g54 devrait permettre de determiner si cette proteine joue effectivement un role dans la transduction des siganux chez s. Aurantiaca, et si tel est le cas d'etudier ses interactions avec la ndp kinase

  • Titre traduit

    Gtp binding proteins from the myxobacterium stigmatella aurantiaca


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (149 p.)
  • Annexes : 181 REF

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 27-2-598

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1993POIT2281
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.