Etude par la technique de microelectrodes intracellulaires de la sensibilite au cesium d'un mecanisme de pacemaker controlant l'activite electrique de la cellule b du pancreas de souris, induite par le glucose

par YOUSSEF ELHALHIMI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Michel Joffre.

Soutenue en 1993

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'activite electrique repetitive de la cellule b de pancreas de souris, induite par le glucose est tres souvent reguliere, elle se caracterise par l'alternance de phases actives et de phases de silence. La technique des microelectrodes intracellulaires a permis d'etudier les effets du cesium sur cette activite electrique repetitive. Cette etude a revele l'existence de deux types d'effets: un effet fortes concentrations (3 et 6 mm cesium) qui se manifeste par une depolarisation progressive de la membrane, avec augmentation du taux d'activite suite a un allongement de la phase active et une diminution de la phase de silence, une diminution des pentes; de predepolarisation et de repolarisation. Ces modifications conduisent, dans 50% des cas, a une activite continue. Cet effet lent est probablement lie a une inhibition des conductances potassiques et de la pompe na/k suite a une accumulation progressive du cesium a l'interieur de la cellule. Un effet faibles concentrations (0,5 a 2 mm cesium) qui se caracterise par une stabilite du potentiel de membrane ou une legere tendance a l'hyperpolarisation, une diminution du taux d'activite suite a un allongement des phases actives et de silence. La pente de predepolarisation est significativement diminuee, alors que la pente de repolarisation demeure inchangee. Cet effet rapide suggere une action du cote externe de la membrane, la similarite de cet effet avec ceux du cesium sur d'autres structures montrant une activite repetitive suggere une inhibition d'un courant de pacemaker de type i#f. Il s'agit la d'un resultat original concernant la presence d'un tel courant sur cette cellule. Ces effets se sont montres glucose-dependants. D'autre part, les effets combines du cesium faibles concentrations et ceux de l'isoprenaline, de db-ampc ou de la noradrenaline montrent que l'une des voies de la regulation de l'activite electrique, par les hormones et les neurotransmetteurs, pourrait impliquer un effet de l'ampc sur cette conductance de type pacemaker. Enfin, les effets observes du cesium faibles concentrations et de l'alinidine, sur l'activite electrique anormale, apparue de facon spontanee sur certaines cellules montrent un effet antidysrythmique de ces deux modeles. Un resultat qui renforce l'hypothese d'un courant de type i#f dans cette cellule


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 294 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.