Interactions hôte-parasite et compétition interspécifique dans le modèle Schistosoma intercalatum : implications épidémiologiques

par Louis-Albert Tchuem Tchuenté

Thèse de doctorat en Biologie. Parasitologie

Sous la direction de Joseph Jourdane.

Soutenue en 1993

à Perpignan .


  • Résumé

    L'espece schistosoma intercalatum, agent de la schistosomose rectale en afrique, offre un double interet: fondamental par les questions non resolues que posent sa biologie et son ecologie, applique lie a la morbidite encore mal appreciee qu'elle cause chez l'homme. Les recherches experimentales de ce travail portent sur l'etude des interactions hote-parasite a la fois au niveau du compartiment mollusque et du compartiment vertebre, et des mecanismes de competition interspecifique dans les infestations mixtes s. Intercalatum-s. Mansoni. Il a ete demontre l'existence d'une compatibilite presque parfaite entre s. Intercalatum (souche de basse guinee) et differentes populations de b. Forskalii, originaires ou non de pays d'endemie. L'etude de la permissivite des rongeurs sauvages a montre que arvicanthis niloticus est un hote particulierement permissif vis-a-vis de s. Intercalatum, confirmant ainsi les hypotheses anciennes sur la participation possible des rongeurs dans le cycle de s. Intercalatum soit en qualite d'hotes reservoirs, soit en qualite d'hotes definitifs. L'etude des interactions entre s. Intercalatum et s. Mansoni a demontre l'existence de plusieurs mecanismes d'isolement reproductif prezygotique entre les deux especes. Ces mecanismes sont d'ordre immunologique et d'ordre sexuel. Sur le plan immunologique, il a ete mis en evidence qu'une primo-infestation par s. Mansoni immunise tres significativement le vertebre contre s. Intercalatum, ce qui contribue a limiter la rencontre entre les deux especes. Sur le plan sexuel, les infestations simultanees s. Intercalatum-s. Mansoni ont revele, pour la premiere fois chez les schistosomes, l'existence de mecanismes de reconnaissance favorisant l'appariement entre partenaires de la meme espece. La preference homospecifique d'accouplement est si forte qu'elle peut impliquer un changement de partenaire. Il a enfin ete demontre que les couples heterospecifiques engendrent par parthenogenese meiotique heploide une descendance sterile. Ce travail s'ouvre vers des applications epidemiologiques dans la mesure ou certains resultats experimentaux sont de nature a expliquer les mecanismes s'opposant a l'extension geographique de s. Intercalatum.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (165 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.143-157

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1993 TCH
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.