Les calciturbidités à silex de la dorsale calcaire externe entre Chaouen et Assifane (Rif interne, Maroc), témoin d'un rifting liasique téthysien

par Mourad Blidi

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de Yves Hervouët.

Soutenue en 1993

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Longtemps considérés comme des dépôts de plate forme externe, les calcaires à silex de la dorsale calcaire externe (composée entre Oued Laou au Nord et Assifane au Sud, de trois nappes : nappe du J. Lakraa, du J. Tazoute et du J. Tissouka) sont interprétés aujourd'hui comme des dépôts de pente et de bas de pente résultant de courants gravitaires. Ils sont le résultat d'une sédimentation profonde au pied d'une marge passive en formation créée lors du rifting liasique tethysien. L'analyse sédimentologique de treize coupes levées sur le terrain montre la présence de cinq types de lithofaciès : mégabrêches, coulées et épandages brêchiques, turbidités grossières, calciturbidités et hémipélagites. Suivant le type de dépôts et l'énergie des courants, certains lithofaciès s'agencent en associations de faciès caractérisant certains milieux de dépôt : associations de pente, de bas de pente, de transition pente-bassin, de bassin etc. . . Cette étude sédimentologique réalisée sur les trois nappes de la dorsale externe met en évidence deux grands épisodes tectono-sédimentaires. Après installation d'une plate forme carbonatée au Trias, le rifting de la marge initié à l'Hettangien se manifeste au cours du Sinemurien par une distension découpant la plate forme antérieure en blocs basculés avec installation d'une sédimentation grossière à mégabrêches et debris-flows longeant des accidents N150 (parallèles à la paléo transformante Açores-Gibraltar) à N40 (parallèles à la dorsale de l'Océan liguro-piémontais). Du Pliensbachien au Dogger P. P. Par la poursuite de la distension individualisant un système découpé en Horsts et Grabens qui deviennent le siège d'une sédimentation profonde matérialisée par des turbidités calcaires et des dépôts hémipélagiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 11190
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.