Répartition et évolution du tributylétain dans les sédiments marins

par Pierre-Marie Sarradin

Thèse de doctorat en Chimie et microbiologie de l'eau

Sous la direction de Michel Astruc.

Soutenue en 1993

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'emploi du tributylétain (TBT) comme agent biocide dans les peintures antisalissures pour bateaux a été réglementé en France en 1982. Il était intéressant, pour évaluer l'efficacité de cette réglementation et les risques subsistant, d'étudier sa répartition géographique dans des sites pollués et son évolution dans la phase sédimentaire. Nous avons tout d'abord présenté la méthode de spéciation des organoétains par génération d'hydrures-chromatographie gazeuse-spectrométrie d'absorption atomique four en quartz. Les limites de détection obtenues (ng g#-#1 pour des sédiments secs, ng l#-#1 pour des eaux) permettent d'atteindre des concentrations significatives dans l'environnement marin. L'étude des sédiments du bassin d'Arcachon a mis en évidence l'omniprésence du TBT et de ses produits de dégradation avec des concentrations faibles dans les zones de mariculture (contamination diffuse apportée par les courants et marées) et des concentrations élevées dans les ports et les zones de mouillage, laissant présumer de l'existence d'apports continus malgré la législation existante. La spéciation des butylétains a enfin été étudiée dans une carotte sédimentaire profonde prélevée dans le port de Boyardville caractérisé par une sédimentation rapide. Les profils de concentration obtenus indiquent la prépondérance du TBT en surface, du MBT en profondeur et présentent des maxima saisonniers. L'historique du site a permis d'estimer la datation de la carotte et de modéliser la dégradation du TBT en DBT, MBT puis SN(IV) (cinétique d'ordre 1). Les temps de demi-vie ont été estimes à 2,09 ans pour le TBT et 1,9 et 1,1 ans pour le DBT et le MBT respectivement. Le TBT introduit dans le milieu aquatique se trouve stabilisé par la sédimentation et ne se dégrade alors que très lentement. La présence d'un stock important du biocide constitue une menace permanente pour les organismes marins en raison de l'éventualité d'un relargage massif dans la colonne d'eau lors de perturbations causées par les tempêtes, marées ou dragages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 11166
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.