Etude de la pyrolyse de brais en unité pilote et industrielle

par Delphine Loustalet

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Nahida El-Horr.

Soutenue en 1993

à Pau .


  • Résumé

    La réalisation d'une unité pilote de pyrolyse (respectant divers paramètres industriels) a permis la caractérisation en continu du procédé de carbonisation sous faible surpression avec présence d'un gaz contribuant à l'agitation de la masse. La microscopie optique et la microscopie électronique par transmission ont permis de déterminer les faciès composant le carbonisat. Le brai d'origine optiquement isotrope acquiert progressivement une anisotropie. Le carbonisat obtenu est composé de domaines anisotropes qui sont majoritaires et de gouttes isotropes réparties aléatoirement dans les domaines. La forme des gouttes (ovoïdes ou allongées) est liée aux contraintes provoquées par le passage du gaz dans la masse. Le carbonisat est caractérisé par son taux de matières volatiles. Ce dernier permet de juger seulement de la quantité de gouttes et non de les qualifier. Pour améliorer cette qualification, une mesure de microdurète Vickers, un test de solubilité au toluène et une analyse thermogravimétrique sont indispensables. Il est important de connaître la quantité de gouttes dans le carbonisat, leur morphologie et leur nature. Ceci permettra de prévoir la qualité des pièces réalisées ensuite en production.

  • Titre traduit

    Study of pitches pyrolysis in an industrial test unit


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 11033
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.