Les interphases de carbone pyrolytique dans les composites carbone-carbure de silicium

par Jean-François Després

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Marc Monthioux.

Soutenue en 1993

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pour conférer des propriétés satisfaisantes à un composite où sont unis fibres de carbone et carbure de silicium, il semble indispensable d'interposer une troisième phase : une interphase de carbone pyrolytique. L'interphase, en améliorant le comportement par un transfert de charge effectif depuis la matrice sur les fibres, n'élève pas systématiquement les niveaux de contrainte et d'allongement à la rupture. Il faut donc, à l'aide du microscope électronique par transmission, rechercher une origine à cette dispersion en étudiant la nanotexture de l'interphase. Ainsi il a été possible d'extraire trois familles de comportement mécanique. La corrélation étant mise en évidence, l'interprétation qu'elle suggère conduit à préférer une liaison pyrocarbone/matrice plutôt de faible force, une liaison trop forte induisant un comportement fragile. Enfin après avoir compris le fonctionnement d'un composite interphase, une ébauche d'étude d'élaboration de pyrocarbone sur substrat plan a examiné les relations textures/paramètres physiques (T et temps). On a pu se rendre compte de la double évolution de l'organisation de la texture qui diminuait pour une augmentation de température ou de la durée du dépôt. Ainsi, pour une loi cinétique simple, la quantité et la qualité du dépôt sont deux aspects antagonistes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (96-XXV f. de planches)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 10995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.