Transitions de phase dans quelques titanyl orthophosphates ferroélectriques : étude par diffusion inélastique de la lumière

par Mohamed Serhane

Thèse de doctorat en Physique appliquée

Sous la direction de Philippe Moche.

Soutenue en 1993

à Paris 13 .


  • Résumé

    Dans cette étude on s'est efforcé, grâce à des mesures de diffusion inélastique de la lumière en fonction de la température et de la pression, de dégager, à l'intérieur d'une famille iso structurale de composés ferroélectriques (KTiOPo4:ktp, RbTiOPo4:rtp et TlTiOPo4:ttp) présentant d'une part d'intéressantes caractéristiques pour l'optique non linéaire et d'autre part une conductivité ionique notable, les mécanismes fondamentaux qui rendent compte de ces propriétés et des transitions de phase au cours desquelles elles disparaissent ou se modifient. A température ambiante, les spectres Raman sont fortement influencés par les interactions coulombiennes : les effets polaires correspondants interviennent aussi dans les propriétés non linéaires. Les transitions de phase dans ces composés sont gouvernées par les déplacements du Ti à l'intérieur de l'octaèdre TiO 6. L'existence d'un mode mou lié aux vibrations du cation est clairement établie; son comportement varie d'un composé à l'autre en fonction de la pression et de la température en relation avec un couplage plus ou moins efficace avec un relaxateur de Debye, qu'on met en évidence en diffusion Raman et en diffusion Brillouin. L'évolution des constantes élastiques longitudinales en fonction de la température révèle une similitude de comportement entre les trois composés; les anomalies observées s'interprètent dans le cadre d'une transition ferro électrique-paraélectrique du second ordre décrite par un modèle de Landau. La conductivité ionique se manifeste dans les spectres Raman et Brillouin par l'apparition d'un signal centré à fréquence nulle résultant de la contribution d'un relaxateur de largeur thermiquement activée: l'énergie d'activation est comparable à celle mesurée par conductivité


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (183 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 55 REF. Bibliogr. f. 174-179

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T930555
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1993 071
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.