Asymptotique de born-oppenheimer pour la prédissociation moléculaire

par Bekkai Messirdi

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de André Martinez.

Soutenue en 1993

à Paris 13 .


  • Résumé

    On étudie la prédissociation moléculaire dans le cadre de l'approximation de born-oppenheimer, lorsque l’opérateur de Schrodinger décrivant le système admet des résonances provenant d'un puits de potentiel crée par un niveau électronique excité et qu'une zone de transition existe dans la région classiquement inaccessible. On montre que ces résonances admettent des développements asymptotiques réels (en puissances négatives de la masse des noyaux) et sont de largeur exponentiellement petites, dans chacun des deux cas suivants: lorsque les interactions sont supposées régulières, ou lorsque la molécule est diatomique (avec interactions de type coulombien)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 30 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1993 065
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.