Circularité et infini : une lecture borgésienne de l'"Enfant de sable" de Tahar Ben Jelloun

par Farida Laouissi

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Charles Bonn.

Soutenue en 1993

à Paris 13 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le sens de cette etude est de proceder a une analyse critique, voire speculative, au carrefour de deux textes : l'enfant de sable" et l'oeuvre de borges, celle interpellee par le livre de tahar ben jelloun. Le dessein essentiel de ce travai l est d'ignorer la particularite de ben jelloun -qui existe- pour attirer l'attention sur tout ce qui a travers l'oeuvre , mime certains concepts borgesiens notoires : le genre court sous forme de conte ou de resume d'un original absent, l'enigme faite enquete policiere, et la citation, reelle ou apocryphe. Cette etude se propose donc d'analyser tout acte narratif mais aussi tout trait de textualite qui par sa forme, accuse un certain symbolisme borgesien. Mais si l'oeuvre possede incontestablement la qualite de rendre la technicite borgesienne, l'auteur adopte neanmoins un travestissement a sa maniere. L'outil borgesien est certes utilise, mais il est transforme, parfois dissimule et souvent nie, comme si l' auteur voulait donner sa propre version du fait litteraire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 249 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1993 023
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.