Histoire critique des essais d'insertion du travail productif dans le système d'éducation formel en Afrique : 1960 - 1992

par Amara Fofana

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Raymond Lallez.

Soutenue en 1993

à Paris 13 .


  • Résumé

    En accedant a l'independance a la fin des annees 50 et au debut des annees 60, un grand nombre de pays africains au sud du sahara, s'est engage dans la reforme de leurs systemes educatifs pour mieux repondre aux besoins educatifs de leurs populations. Les reformes ont donne lieu a des innovations dont les plus significatives furent l'utilisation des langues nationales comme langues d'enseignement et l'introduction du travail productif dansles programmes d'enseignement general. L'interaction entre l'education et le travail productif est consideree comme une voie possible de resolution des problemes de chomage et d'exode des jeunes des zones rurales vers les villes, ou comme un instrument strategique a une scolarisation de masse. Malgre les efforts remarquables forunis par certains pays tels que benin, botswana, congo, guinee, tanzanie. . . Leur action n'a pas toujours produit les resultats escomptes. Apres 30 ans d'essais, l'analyse des raisons de succes et des causes des echecs, pourrait, semble-t-il, permettre de proposer de nouvelles orientations en vue d'une meilleure articulation entre l'education et le travail.

  • Titre traduit

    Critical bacjground to the attemps at introducting productive work into the formal educational system in africa (1960-1992)


  • Résumé

    When they acceded to independance in the late fifties and early sixties, a great number of african member countries south of the sahara engaged into the reform of their educational systems in order to better meet the educational needs of their people. The reforms resulted into innovations the most significative of which are the use of national languages as teaching languages and the introduction of socially useful productive qork in the general educational programmes. Interaction between education and productive work was considered as a possible way of solving the problems of the unemployment and usual exodus of youth towards the cities or as a strategic instrument towards mass schooling. Despite remarkable efforts made by some countries such as benin, botswana, congo, guinea, tanzania, etc. . . In this field, their action did not yield the expected results. After 30 years of attemps, analysis of reasons for success and causes for failure could lead to proposals for new orientations with a view to better articulation education and work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 310 f.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1993 012
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.