Traitement de la douleur : approche psychothérapique dans une institution psychiatrique au Maroc

par Mohamed Rafik

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Yves Baumstimler.

Soutenue en 1993

à Paris 13 .


  • Résumé

    Il s'agit de traiter de la douleur chez des patients nevroses qui oscillent entre les therapies traditionnelles et psychiatriques au maroc : leur parcours therapeutique est jalonne par les arrets de cure, les reactions therapeutiques negatives. . . Ou lzq euptures ; ils sont designes comme pauvres langagierement car lorsqu'ils parlent de leur souffrance, ils font surtout etat de diverses "somatisations". Notre approche consiste a donner une lecture de leurs symptomes par une methode d'ecoute d'inspiration psychanalytique. Notre hypothese est que la douleur serait de nature sexuelle et interpelle un systeme ee representations culturelles. La douleur pourrait etre elaboree par une reactualisation dans le transfert. Le va-et-vient des patients entre les therapies traditionnelles et modernes evoque leur attachement a des symptomes qui leur permettent de realiser des "benefices secondaires". Cependant, nous in terpretons la gravite de leur etat comme une tentative de qutter cette position. En evacuant la problematique sexuelle de la relation therapeutique, les prises en charge traditionnelle et psychiatrique favorisent la perpetuation de la souffrance, ou par la rupture du transfert ou par l'etouffement d'un questionnelment puisqu'elles visent essentiellement la disparition des symtomes. A travers cette etude clinique que nous etayons par quatre observations, parmi une serie de quarante prises en charge pendant plusieurs mois notre approche s'interroge principalement sur les enjeux de la relation therapeutique et l'ethique d'une pratique d'inspiration psychanalytique en institution. Quel serait l'apport du discours psychanalitique a cette question et comment dans cette alternative, peut-il negocier sa place entre le discours scientifique (celui que soutient la psychiatrie) et le discours religieux?.

  • Titre traduit

    A treatment of the pain a psychotherapeutic approach in a psychiatric intitution in morocco


  • Résumé

    This work with the treatment of pain in neurotic patients who oscillate between traditional or psychiatric therpies in morocco : their therapeutic course is marked by interrumptions of the treatment, negative reactions to the therapy or abandon ; they are often qualified as linguistically poor because when talking about their suffering they mention mostly different kinds of "somatisations". This approach aim to an interpretation of their symptons by listening to them, according to a method inspired by psychoanalysis. Our hypothesis is that pain is of sexual nature and refers to a system of cultural representations. Pain could, thus, be elaborated by reactualising it thourgh tranbsference. The continal changes from traditional to psychiatric therapies and vice versa, prove the patients'attachement to their symptoms which allow them to realise some "secondary benefits". We, however, interprete the seriousness of their state as a tentative to quit this position. By putting aside the sexual aspect of the therapeutic relation, the traditional and psychiatric therapies which seek essentially to erase the symtoms, favor the perpetuation of the suffering, either by beaking up the transference or smothering of the questionning. Through this clinical study, illustrated by four observations taken out of a series of forty long-term treatments (during several months), our approach examines what is at stake in the therapeutic relation and

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 364 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1993 036
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.