Les déterminants nominaux quantifieurs

par Pierre-André Buvet

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Gaston Gross.

Soutenue en 1993

à Paris 13 .


  • Résumé

    Le lexique du français comporte des noms qui ont la possibilité de fonctionner comme des déterminants; par exemple, tas dans : Luc a lu un tas de livres nous avons recense 2908 substantifs susceptibles d'un tel emploi grammatical; nous les avons appelés des déterminants nominaux quantifieurs. Ces items ont les caractéristiques suivantes : ils apparaissent en première position dans un groupe nominal forme de deux noms relies par la préposition de ; ils ne modifient pas les relations distributionnelles entre le second substantif et le reste de la phrase; ils s'interprètent comme des quantités. Nous avons montre que les noms répondant a ces critères ont une détermination et des modifieurs spécifiques. Nous les avons également définis par le biais d'une série de transformations : la possibilité de réduction, la possibilité de pronominalisation, la possibilité de duplication, etc. Nous avons aussi étudie du point de vue de leur structure interne les suites constituées d'un élément du corpus et d'un autre type de substantif. En fonction de la nature la relation entre ces deux noms, nous avons élabore une typologie des déterminants nominaux quantifieurs; nous avons mis en évidence de façon formelle dix-sept sous-classes.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The French lexicon contains nouns which are able to function as determiners; for example tas in: Luc a lu un tas de livres we have made an inventory of 2801 nouns functioning as determinaters. These nouns have the following characteristics: they occupy the first position in a noun group composed of two nouns connected by the preposition de; they do not modify the distribution patterns of the second noun and the remainder of the sentence, they mean quantities. We have established that the nouns in the corpus have particular articles and adjectives. Several transformations define them too: the possibility of reduction, the possibility of substitution (for a pronoum), the possibility of repetition. . . Strings made up of an element of the corpus and another type of noun were studied from the point of view of their internal structure. A typology of noun quantifier was worked out according to the kind of relationship between these two nouns: 17 subclasses were thus established by formal means. The linguistic data of our thesis may be used for the automatic analysis and translation of french.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(378p.)(231 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 371.7 BOL
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 371.7 BOL
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1993 007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.