Conditions et provocations du négativisme : étude philosophique, psychiatrique, psychanalytique et psychopathologique de la négation présente dans le négativisme.Hypothèse du négatif impossible

par Michel Caux

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Yves Baumstimler.

Soutenue en 1993

à Paris 13 .


  • Résumé

    Le concept de negativisme tire son origine de la psychiatrie allemande (kahlbaum 1874). Kraepelin (1919) le definit comme symptome cardinal de la demence precoce. En 1925, freud, dans son texte sur la verneinung situe le negativisme comme indice de la demixtion des pulsions : thanatos a pris le dessus sur eros. Pour le malade negativiste, la rupture du contrat au sens freudien de versagung s accompagne d une contestation de l utilite du langage dans sa fonction de representativite. Alors que les composantes libidinales sont desinvesties dans le negativisme, le plaisir de la negation designe l abandon des formes d existence symbolique du sujet. La pathologie negativiste se refere a differents moments du developpement de l individu dans lesquels le travail sur le negatif n a pu avoir lieu : le symbole comme lieu de l en-soi (philosophie) ou de l autre (psychanalyse) n a pu compenser la violence subie ou le trauma rencontre. Le "negatif impossible" designe un fonctionnement psychopathologique particulier dans lequel l elaboration du symbolique est empechee.

  • Titre traduit

    Conditions and provocations of negativism. Philosophical, psychiatric, psychoanalytic and psychopathological studie of negation present in negativism. Hypothesis of "impossible negative


  • Résumé

    Negativism concept comes from deutch psychiatry (kahlbaum 187). Kraepelin (1919) definites it as cardinalsymptom of " dementia praecox". In 1925, freud, in his text about "verneinumg states negativism as indication of disunion of pulsions : thanatos has beaten eros. For negativist ill, the contract's break as freudian meaning of versagung guides it self with a contestation of langage's utility in its function of representativity. As libidinal elements are forsaked in negativism, pleasure of negation designs the surrender of shapes of subject's symbolic existence. The negativist pathologie refers to different moments of individual's development in which work about negative can't have been : the symbol as expression of "l en-soi" (philosophy) or "l autre" (psychoanalysis) can't have compensed the violence feeled or the trauma met. The "impossible negative" designs a specific psycho-pathological working in which elaboration of symbolic is prevent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 383 f
  • Notes : Thèse non reproduite

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1993 008
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.