Étude du facteur clastogène dans des modèles de photosensibilisation : effet protecteur d'antioxydants

par Amina Alaoui Youssefi

Thèse de doctorat en Radiobiologie. Radiothérapie

Sous la direction de Ingrid Emerit.


  • Résumé

    Le traitement puva des cultures de sang total humain, induit des aberrations chromosomiques qui sont la consequence de la production de materiel endommageant les chromosomes appele facteur clastogene (fc). Non seulement la formation, mais aussi l'action du fc, sont empechees par la sod, laissant suggerer le role des superoxides dans l'induction de ces dommages chromosomiques. Le fc atteint un seuil de detection apres un delai de 18 heures, et atteint un plateau a 24 heures. La sod protege jusqu'a 24 heures. Elle joue donc un role de prevention et non de reparation des dommages induits par les oxyradicaux. Une etude comparative, montre les memes effets protecteurs de la vitamine e a des concentrations 100 fois superieures. Nos resultats in vivo, montrent que certains effets secondaires de l'application topique du traitement puva sur la peau des souris, peuvent etre reduits par la sod ou la vitamine e. Encore une fois, une meilleure efficacite de la sod a ete notee. L'ensemble de nos observations in vitro et in vivo, peuvent etre d'importance non seulement dans le cas des maladies de peau liees au traitement puva, mais aussi dans d'autres modeles de photosensibilisation

  • Titre traduit

    Clastogenic factor in photosensitized models : protective effect of antioxidants


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (125 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 88-120

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.