Étude des interactions des Escherichia coli entérovirulents avec les cellules intestinales humaines en culture : rôle des facteurs de virulence du phénotype cellulaire et de la différenciation cellulaire intestinale

par Sophie Kerneis

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Alain Servin.

Soutenue en 1993

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté de pharmacie (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine) (autre partenaire) .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 208 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 170-208

Où se trouve cette thèse ?